Nous avons 115 invités et aucun membre en ligne

Mercredi - Sem. 4 2 3 Jan. Banard OGibbeuse décroissante
La grande chose de la démocratie, c’est la solidarité. La solidarité est au delà de la fraternité ; la fraternité n’est qu’une idée humaine, la solidarité est une idée universelle ; universelle, c’est-à-dire divine ; et c’est là, c’est à ce point culminant que le glorieux instinct démocratique est allé. Il a dépassé la fraternité pour arriver à l’adhérence. Adhérence avec quoi ? avec Pan ; avec Tout. Car le propre de la solidarité, c’est de ne point admettre d’exclusion. Si la solidarité est vraie, elle est nécessairement générale. Toute vérité est une lueur de l’absolu. Victor Hugo

Article à lire

Rachid Taha, le doux subversif

23-09-2018 Hits:119 Actualités Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

  Le musicien algérien résidant en France est mort à l’âge de 59 ans. Retraçant leur parcours commun, d’Oran à Paris, l’écrivaine Brigitte Giraud raconte comment, à partir des années 80...

Read more

Ma Grand Sœur

29-05-2018 Hits:234 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

  J’avais un petit frère qui, parti avant l’heure, A laissé un grand vide tout au fond de mon cœur. J’ai une grande sœur de un an mon ainée Qui dans la solitude s’est...

Read more

Imagine

19-06-2015 Hits:395 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Je voudrais dire aux Corses qui ne veulent pas que "Imagine" de John Lennon soit chanté en arabe qu'ils sont de fieffés ignares. Quand on pense aux auteurs des...

Read more

La faute à qui

20-03-2015 Hits:405 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

ce grand spoliateur des terres palestiniennes, qui croit qu’en s’arrogeant toute la Cisjordanie par des vagues d’implantations coloniales, il mettra un terme définitif à l’idée d’une résurrection de la Palestine...

Read more

N'insultez pas ce peuple!!!

11-11-2016 Hits:347 Michel ETIEVENT Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Abandonné, cet immense précariat s'est réfugié dans les promesses du premier bateleur populiste de foire venu qui s'est penché vers eux en leur laissant entrevoir un futur moins humiliant. Oui...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

bienvenue sur le site des midelti(e)s. le site est fait pour celles et ceux, de prêt ou de loin ont un lien, une attache, une histoire ou un souvenir avec la ville de midelt ( ville marocaine ) situé dans le moyen atlas à 1500 mètre d’altitude pas loin de jbil alayachi qui culmine à 3750 m. vous aimeriez partager vous souvenirs ( photos, anecdote, une aventure …etc. ) avec d’autre personnes n'hésitez pas à partager vos lectures, vos écritures etc sur midelt.fr. Ce dernier vous ai dédié afin que vous puissiez vous exprimer mais pas seulement : vous pouvez également donner votre avis, nous proposer de nouvelles idées. la notion de lecteur participatif prend ici toute sa richesse, vous donnez naissance à un véritable lieu d’information, d’échange et de prise de parole. bonnes lectures

 

Une inaccessible lumière…

18 Octobre 2017

En réponse à notre chère Sabine Gaberoglio qui a publié dans un post un texte de  krishnamurti sur « La vérité peut-elle être organisée ? » Je pense personnellement que la vérité est une petite lumière qui recule à mesure qu'on s'en approche et je la remercie, cette chère vérité, de ne pas se laisser capturer par l'homme, bien trop imparfait pour la mériter. D'ailleurs, c'est simple, tous les idéologues ou

 


inventeurs de déités, tous les prophètes ou illuminés qui ont prétendu la posséder ont souvent engendré des idéologies ou des dogmes mortifères, sources d'intolérance, de barbarie et de stagnation intellectuelle. La plupart des mots en ISME sont porteurs d’« absoluTISME ». Avant-hier le christianisme a produit l'Inquisition, hier le marxisme-léninisme a produit le stalinisme et les goulags, le nazisme, Hitler la deuxième guerre mondiale et l'holocauste, le sionisme une négation et donc un rejet du peuple palestinien, l'Islamisme : Al Qaïda et Daech, organisations terroristes habitées d’une haine paroxystique. La question serait donc : comment organiser une vérité que l'on ne possède pas.

Tout le monde naturellement est d'accord pour dire « il faut faire le bien et bannir le mal » mais hélas la notion de bien ou de mal est très subjective. Elle dépend essentiellement des idées qui nous guident. Celui qui poignarde une passante désarmée en criant « Allah Akbar ! » est convaincu d'avoir obéi au coran qui dans quelques sourates malencontreuses n'est pas tendre avec les infidèles ou les mécréants et promet le paradis à ceux qui les tuent. Les soldats birmans qui font la chasse aux Rohingyas peuvent trouver la justification de leurs actes dans ces citations de Bouddha : "Un ami qui est méchant est plus à craindre qu'une bête sauvage" ou encore "Ne crois que ce que tu juges toi-même être vrai après avoir été éprouvé à la flamme de ton expérience. Sois toi-même ton propre flambeau". Si on prend les écrits décrétés saints ou de référence, on peut en arriver, l'histoire nous le prouve régulièrement depuis fort longtemps, à trouver une justification aux pires atrocités et à toutes les ignominies.

Nonobstant, je suis d’accord avec Krishnamurti quand il dit « Aucune vérité ne peut être trouvée au moyen d'aucune organisation ». En revanche quand il ajoute : « la vérité surgit lorsqu'il y a la liberté » là je suis dubitatif car si elle surgit et qu’on l’attrape on va inéluctablement l’ériger en dogme. Je l’approuve en revanche totalement quand il affirme que « la liberté ne peut pas exister là où il y a la croyance. La croyance n'est qu'un désir de sécurité. L'homme qui est pris dans son besoin de sécurité ne peut jamais découvrir ce qui est ». Néanmoins, « ce qui est » n’est pas la vérité. J’y reviens : la vérité est cette petite lumière qui nous éclaire, voire nous inspire, mais qui par bonheur ne se laisse jamais attraper.

JB

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

280076
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
115
158
4718
280076

Votre IP: 34.203.213.116
23-01-2019

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.