Nous avons 14 invités et aucun membre en ligne

Lundi - Sem. 8 1 8 Fév. Bernadette MPleine lune
Chez les Berbères, on ne vend pas la Terre des pères et des grands-pères, seulement les pommes de terre.

Article à lire

Quand la mer gronde

11-02-2018 Hits:281 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

  Pas loin de ma fenêtre, un vert palmier s’agite Comme un fou. Les mouettes se terrent. Démontée La mer, dans un fracas d’écume, s’excite Contre le vieux rempart furieusement heurté. La mer, la...

Read more

Aujourd’hui allons au Pakistan

19-11-2018 Hits:122 Jean BERTOLINO Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Asia Bibi Maudite religion que celle qui refuse A une jeune femme l’accès d’une fontaine Prétendue sacrée par des croyances obtuses Et que l’on interdit à l'immonde chrétienne. Maudite religion qui pousse deux musulmanes...

Read more

Enjil, le portrait d'un village en voie …

24-09-2018 Hits:132 Actualités Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

C'est l'histoire d'un village minier près de Midelt. En 2008, le jeune réalisateur Mourad Khellou y avait tourné son deuxième court métrage « Troisième jour», mais dix ans après, une...

Read more

Ciel ! Que mon rêve était beau

02-09-2016 Hits:385 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Read more

Les néophytes

25-10-2016 Hits:390 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

  Certains jeunes Français convertis à l’Islam sont nettement plus fanatiques que les musulmans de naissance. Ce n’est pas l’aspect spirituel de cette religion qui les attire, mais hélas son aspect...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

bienvenue sur le site des midelti(e)s. le site est fait pour celles et ceux, de prêt ou de loin ont un lien, une attache, une histoire ou un souvenir avec la ville de midelt ( ville marocaine ) situé dans le moyen atlas à 1500 mètre d’altitude pas loin de jbil alayachi qui culmine à 3750 m. vous aimeriez partager vous souvenirs ( photos, anecdote, une aventure …etc. ) avec d’autre personnes n'hésitez pas à partager vos lectures, vos écritures etc sur midelt.fr. Ce dernier vous ai dédié afin que vous puissiez vous exprimer mais pas seulement : vous pouvez également donner votre avis, nous proposer de nouvelles idées. la notion de lecteur participatif prend ici toute sa richesse, vous donnez naissance à un véritable lieu d’information, d’échange et de prise de parole. bonnes lectures

 

Aujourd’hui allons au Pakistan où des hordes de barbus enragés réclament la mort d’une jeune chrétienne accusée de blasphème pour avoir voulu boire l’eau d’une fontaine sacrée réservée aux musulmans

Asia Bibi

Maudite religion que celle qui refuse

A une jeune femme l’accès d’une fontaine

Prétendue sacrée par des croyances obtuses

Et que l’on interdit à l'immonde chrétienne.

Maudite religion qui pousse deux musulmanes

Exploitées, elles aussi, par un gros possédant

A refuser la gorgée d’eau qu’Asia réclame

Pour étancher sa soif sous un soleil brûlant.

Maudite religion qui ne voit qu’un coupable

Et ce coupable n’est pas l’exploiteur qui accable

De travail dans ses champs, pour un salaire honteux,

De pauvres indigentes aux shalwars loqueteux.

Non, la coupable est l'ignoble infidèle ;

Celle qui a voulu boire l’eau réservée

Aux seuls musulmans et qui s’est énervée

Quand elle en fut privée par le refus cruel

De jeunes travailleuses aussi exploitées qu’elle

Mais qui la croient impure par qu’on le leur a dit.

Le blasphème n’est-il pas dans les prônes criminels

Pleins de rage et de haine de ces imams maudits ?

JB
un blog d'humeur: jeanbertolino.over-blog.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

285479
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
58
196
3006
285479

Votre IP: 34.229.175.129
18-02-2019

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.