Nous avons 101 invités et aucun membre en ligne

FaceBookTwitterGoogle+Instagram

A Hafidi

 

 La sauvegarde des mines d’Aouli           

 

                      Nul doute que les Mideltis qui participent chaque année à  la bourse aux minéraux en France à Sainte-Marie aux mines constatent comment les autorités de la région d’Alsace ont déployés des efforts afin de conserver et préserver  les sites  miniers de la région avec toutes leurs dépendances et infrastructures  de base  datant de plusieurs années (deux mille ans environ). Devenu lieu touristique ses endroits accueillent  de nombreux touristes professionnels ou non .Des parcours guidés de trois quart d’heure sous terre dans une des  galeries  préservée du seizième siècle pour la découverte des sens. Etudiants, élèves, et grand public peuvent profiter d’une visite souterraine et découvrir  comment les ancêtres alsaciens bossaient  et exploitaient les mines d’argent, plomb et autres minéraux, même les fonderies se mettent en marche comme si s’était jadis. -1

       Sport militaire à Midelt

 

                  

                                                                                                                                                                  Par : Abdelaziz Hafidi

De part sa situation géographique, carrefour entre l’oriental, le moyen Atlas, le Tafilalet et Meknès, Midelt point stratégique important  jouissait jadis du privilège d’abriter deux casernes militaires à savoir : le onzième bataillon et la troisième garde .Celles-ci comptaient un effectif d’environ  mille  cinq cents soldats. La présence de ce grand nombre d’individus pour la plus part accompagnés de leurs foyers revêtait  une grande importance en matière économique, c’était vraiment une force d’achat non négligeable qui contribuait à l’amélioration de la cadence  économique de la ville. Nous à l’époque jeunes collégiens de la classe d’observation  au collège Al Ayachi  étions fanatiques des équipes de football de ces deux casernes .En fait un championnat militaire régionale puis nationale battait son plein à l’instar de son homologue civil.

       MIDELT-   AOULI (l’âge d’or)

                   Aujourd’hui à l’âge de cinquante six ans, la nostalgie en vers ma localité natale dite « AOULI » sise à vingt six kilomètres à l’est de Midelt, région connue entre autres par son activité d’industrie minière, demeure collée en moi assortie, d’une angoisse me serrant de temps en temps la gorge lorsque je fais revenir le scénario de mes premières années de vie passées dans ce village.

 

Nous sommes sans armes contre les accidents de la route

 

               Ni le nouveau code de la route récemment mis en vigueur, ni les multiples efforts déployés par le comité national de la prévention des accidents de la route par ses diverses campagnes de sensibilisation, ni la fermeté et l’intégrité de certains agents de la route n’ont plié les usagers de la route à revoir leur comportement quant à l’usage de celle-ci.
   

          Quand on aime la vie on va au cinéma

         (Cinéma Rex-Midelt)

Par Abdelaziz Hafidi.

 

« Rex » était le nom de la seule et unique salle de cinéma de la ville de Midelt. Malgré qu’elle ait été orpheline et singulière celle-ci a pu servir avec succès des générations .Elle a vécu un passé fleurissant, ses retombées positives sur les jeunes des années soixante et soixante dix du siècle passé ne se comptent pas. En effet Ces deux décennies se distinguaient par l’apogée de l’industrie cinématographique à travers le monde, Rex a donc su profiter de la situation en faisant passer à son public constitué de jeunes et moins jeunes des chefs-d’œuvre de l’époque.

Connexion