Nous avons 80 invités et aucun membre en ligne

Majid Blal

FaceBookTwitterGoogle+Instagram

Les Sans visages du Net. Par Majid Blal.

Tu sens qu'ils (elles) sont gentils(les) et tu reconnais leur noms parmi tant d’autres. Ils (elles) te saluent cordialement, amicalement et même affectivement parfois.

Tu lèves la tête vers leur photo de profil pour leur dédier un sourire ou leur canarder un clin d'œil et qu'elle est décevante la surprise: Il n y a pas de visages aux abonnés. Juste un truc insignifiant...



Tu persistes car tu veux les reconnaître. Tu veux enregistrer leurs traits dans ta mémoire et les aborder soudainement si jamais tu les entrevois dans une vie ailleurs.

Tu fais l'effort d'aller piocher dans leur page profil en fouinant directement dans leurs photos de profil. Rien que des fleurs, des images insolites, des fausses et mauvaises imitations et interprétations de Dali. Quelques frimousses de gosses en blond car cela émoustille les complexes de certains de mon autre pays...Aucune trace de la personne en question.

Tu le sais d'avance mais tu continues à passer en revue tous les autres albums qui racontent la dichotomie entre la volonté de mettre une image et la culpabilité de l'assumer. Tu penses à Masque de fer, à Zorro et à tous les anonymes qu'on enterre au coté du soldat inconnu ou qu'on voile à jamais.

Tu regrettes de ne pas pouvoir mettre une photo sur un visage et le regarder avec les yeux de l'abstraction quand nos claviers gesticulent et conversent à bâton rompus. Tu l'imagines dans une grande prison où son corps vaque en liberté alors que la tête demeure dans la pénombre comme une silhouette qui ne voit jamais le jour.
Sherbrooke, Lundi 17 juin 2013

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion