Nous avons 14 invités et aucun membre en ligne

Majid Blal

FaceBookTwitterGoogle+Instagram

Amabilité et malignité dans le foutu relationnel

Par Majid Blal

 

Tellement prévisible qu'on le voit venir de loin. Il passera par la familiarité pour tenter de vous attacher à un pieux sur le plancher des vaches afin d'accentuer sa dénégation de votre émancipation. Afin de vous garder à la hauteur des idées qu'il s'est fait de vous. Afin d'insinuer et même de vous convaincre que vous êtes un raté, contrairement à son éminence.

Il vous reprochera de ne pas avoir une aussi grande maison comme il le souhaite. Que vous n'avez pas une rutilante voiture comme il l'ambitionne pour vous..., que vous avez perdu l'opportunité de vous enrichir...Il osera vous admonester sur vos divorces ou séparations passées car cela ne lui convenait pas de ne pas se retrouver en terrain connu quand il débarquait en visiteur...

Il ira aussi loin, que de vous inventer une vie qu'il a fantasmée et qui est aux antipodes de la vôtre. Une création que vous ne pouvez contester car c'est le support pour vous dénigrer "gentiment, amicalement, à la bonne franquette et en toute convivialité". Il vous contredira pour signifier qu'il vous connait très bien et même qu'il connait mieux votre vécu que vous. Et qu'il en tire des conclusions qui justifient l'amicale entreprise de rabaissement. d'avilissement.

Vous n'êtes plus dépositaire de votre propre parcours, d'autres le définissent pour vous. Il ne comprendra jamais que vous n'avez pas les mêmes valeurs que lui, ni la même vision de la vie, ni de l'essentiel. Que là où vous dégustez un vin, il ne savoure que l'étiquette et les prix affichés. Que vous n'avez pas necessairemnt besoin de participer à la surenchère dans l'exhibition des marques de voitures tape-à-l'oeil. Il ne se rendra jamais conscient du fait que c'est effronté de vous rabaisser quand c'est dans votre modeste chaumière que se passent les retrouvailles, les rencontres, les soupers et les gueuletons...L'appartement modeste qui déborde d'hospitalité, de chaleur humaine et d'humilité.

Il ne vous fera jamais un compliment, ni ne témoignera d'une marque de reconnaissance de vos réalisations, de votre talent, de votre cheminement. Pour ce genre de marocains, un compliment est l'aboutissement d'une défaite. Vous reconnaitre une qualité, c'est vous gratifier d'une épithète qui ne sied pas au statut qu'on voudrait vous accoler.

Ce comportement n'est répandu, hélas, que parmi vos proches car cela les conforte dans leur illusion d'être la référence vénérée et par conséquent d'être meilleurs que vous. Il est concentré et centré sur lui même qu'il ne réalise pas qu'il heurte votre sensibilité. votre dignité. Vous osez espérer que c'est par mauvaise foi car vous ne voudriez pas douter et mettre en cause son intelligence émotionnelle.

Et si vous ne réagissiez pas en vous débattant contre le faux, si vous ne vous emportiez pas sous l'emprise de l'irritation et de l'indignation, c'est que vous n'avez jamais pu mettre un visiteur dehors quand il était votre hôte. Cela aussi est une spécificité dans le choix des valeurs.

Ma mère disait avec amertume :

- Tu as émigré et demeuré absent sans que personne ici n'ait pu raconter la moindre fraction de ta vie réelle ou imaginaire. Puis tu as commencé à recevoir tes amis du bled et cela a fait débouler les supputations, les conjectures, les constructions erronées et la médisance. Valait mieux vivre avec les tiens de là-bas sans mélanger les genres. En ce qui concerne ceux d'ici, en mettant de l'espace entre eux et toi, tu ne t'en porterais que mieux "

Majid Bal. Sherbrooke, le 21 mai, 2016

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion