Nous avons 93 invités et aucun membre en ligne

Majid Blal

FaceBookTwitterGoogle+Instagram

DOLMY ET LE SECRET DE LA TIGNASSE! Par Majid Blal.

Dolmen? Un dolmen est une construction mégalithique préhistorique constituée d'une ou plusieurs grosses dalles. Dolmy a duré comme un Dolmen. Il était constitué d'un petit corps, d'une tignasse, caractéristique, mais quelle classe, quelle générosité dans l'effort, quel gros coeur et quelle vision périphérique.

Dolmy aimé ! Dolmy respecté ! Dolmy adulé.

Dolmy Low Profil qui a séduit les lumières de la renommée avant de partir comme une étoile filante vers son matin...

Il y avait des vedettes de l'heure, il y avait des stars qu'on oubliait aussitôt qu'elles quittaient les feux des rampes et il y avait quelques valeurs sures. Ces indémodables, indétrônables, ces éternels qui se donnaient à fond et qui, en plus, avaient la magie de faire le consensus dans les foules. Ils avaient cette touche magique qui les faisait plaire à tous et à toutes: Ainsi était Abdelmajid Dolmy

Abdelmajid Dolmy, Ahmed Faras, Timoumi, Tahar elakhlej sont de cette trempe qui ne faisait pas de vagues pour s'attirer l'attention du public, cette catégorie qui ne racolait pas les scoops, Cette caste qu'on gardait dans son cœur comme de grands frères sur qui compter.

Puis un jour, pendant ces discussions footballistiques que nous avions connues enfants et que nous avions transportées avec nous vers l'âge adulte, pour ne pas nous égarer de nous-même, on m'avait dit et assuré que le petit joueur de l'équipe nationale avait la meilleure détente de la sélection. Que le menu milieu défensif dominait ses adversaires dans le jeu aérien et dans la course au ballon avec la tête. Abdelmajid ne sautait pas, il décollait.

Je ne l'avait pas vu jouer mais j'ai cru. Cru et mieux encore, j'étais prêt à en rajouter. Quand j'aime, je crois et même que je pouvais majorer le mythe, peaufinant une touche d'enchantement au joueur. C'était comme cela que naissaient les légendes.

Puis je l'ai vu se mesurer à d'énormes cuisses allemandes comme on confronterait des tanks Panzer. Il ne lâchait pas d'une semelle ces grands gabarits sans complexe ni quête de prétextes. Il contrôlait l'aire de jeu comme un grand Maestro et avec sa vision périphérique, il savait distiller ces longues passes millimétrées qui aboutissaient sur les orteils heureux et reconnaissants de ses attaquants.

Aujourd'hui, Dolmy est parti continuer sa joute dans un autre univers mais il a bien pensé à transplanter son nom dans nos mémoires et enraciner son souvenir dans nos cœurs.

Aujourd'hui, il n'est pas seul non plus. L'accueil lui sera organisé par des grands et par ses coéquipiers du Mountakhab: Bamous, Allal, Petchou et les autres partis trop tôt.

Aujourd'hui, nous lui sourions en lui disant qu'il avait bien mener sa mission à terme. Qu'il avait donné, de lui même, à son pays et à ses supporters et que nous le remercions de tout cœur.

Nous connaissons, désormais, le secret de sa grosse tignasse: Elle l'empêchait d'avoir la grosse tête. Elle l,avait gardé humble, discret et proche des simples humains.

Avec la plus grande des gratitudes.

AU REVOIR L'ARTISTE! UN DERNIER CHANGEMENT D'AILE ET TU AS RACCROCHÉ TES CRAMPONS POUR DE BON.
.
Majid Blal, Sherbrooke, le 28 juillet 2017

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion