Nous avons 19 invités et aucun membre en ligne

Majid Blal

FaceBookTwitterGoogle+Instagram

Comme je n'ai pas pu être physiquement avec vous pour l'Université d'Automne de Midelt, je tiens à apporter une humble contribution avec ce modeste récit.
-------------------------------------------------------------------------------

MIDELT: AVANT LE VERBE FUT LE LIVRE Par Majid Blal.
.
.
Préambule! Je n'énumérerais pas les livres qui m'ont marqué à l'époque. Trop facile le droping name culturel. La frime des citations qui n'apprend que les quatrièmes de page. Toutefois, je serais ravi de parler de l'histoire des héros de mes enfances.
.

LE LABEL PATRIOTE LOCAL

Par Majid Blal

Mais laissez-moi écrire son âme.
Le Maroc écorné par les infâmes

SACRIFIEZ VOS MOUTONS ET LAISSEZ LES HUMAINS VIVRE LEUR UNIQUE VIE

.

Encore un massacre gratuit à Barcelone.

je suis attristé et désolé.

 

TE LANGUIR

Par Majid Blal

Tu me manques. Hbiba !

Je ne sais pas si ton esprit s'ennuie ou s'il est subversif ?
Ne pouvant s'occuper ailleurs, sans s'entêter à me damer ma quiétude, il se pointe le long de mes nuits où il s'acharne à débiter mon sommeil, en tessons et citations. Réveillant ma mauvaise conscience.

                    Départs : Tawada, par Majid Blal

 

Quand on n'a été qu'un nomade transhumant la vie, on quitte souvent des gens et on subit les autres


qui nous quittent. On s’improvise, la force qui peut passer à travers sans égratignure.

Puis un jour, au réveil d’une longue absence, chaque petite idée de séparation

nous chagrine jusqu'au fond de la mémoire, jusqu'au fond de soi, jusqu’au fond de languir...

 Tamazight : Cœur et chair d’une mémoire: Par Majid Blal

 

Après le silence fuse la parole. La bonne parole.

Celle qui permet à l’Homme de se raconter dans ses propres termes.

 La langue Amazighe reprend des couleurs.

Pull jacquard et jupe écossaise. Par Majid Blal

 

Elle ne se déplaçait pas. Elle était en mission. Chaque pas était motivé par une finalité et un objectif à atteindre. Elle avait un petit pas rapide, pressé mais assuré. J’aurais juré qu’elle savait toujours où elle se dirigeait. Ce qui intriguait le garçon de 11 ans que j’étais.

 

Connexion