Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne

Dimanche - Sem. 48 2 9 Nov. Saturnin @Pleine lune

Article à lire

Les années de plomb au Maroc

22-08-2019 Hits:2258 Ecrivain Poète Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

  Mille mois a pour cadre le début des années 1980. Une période sombre dans l'histoire du pays, marquée par l'arrestation massive d'opposants au roi Hassan II. Qu'un film marocain puisse...

Read more

Kamel Daoud: Je suis marocain

05-06-2018 Hits:1704 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

Il faut le rappeler pour contrer ce curieux esprit anti-marocain dont font pain à la fois les islamistes, les populistes et les propagandes pour se nourrir et manger nos enfants. C'est...

Read more

PATRIMOINE IMMATERIEL

17-11-2011 Hits:1871 Ecrivain Poète M.K.BENNANI  - avatar M.K.BENNANI

Les recettes du terroir alléchantes, qui se faisaient avec des produits bio, donnent aujourd’hui de la valeur à la gastronomie et appellent à la mise en vigueur de ces cultures...

Read more

Qu'avons nous fait ???

31-12-2018 Hits:1653 Jean BERTOLINO Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

  Par la vitre du taxi qui roulait vers Orly Je contemplais maussade cette zone urbaine Que depuis cinquante ans l’homme a avilie Et je m’imaginais ce qu’était cette plaine Avant l’aéroport et avant les...

Read more

Y a qu'à, faut que

31-12-2018 Hits:1632 Jean BERTOLINO Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

  Sont comme les mulets qui aiment les eaux glauques. A d’autres qui préfèrent les eaux claires du grand large, Ils fréquentent, eux, les lieux où sortent les égouts, Voire les flaques huileuses qui...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

S'UNIR

Par Jean BERTOLINO

 

Ce matin, sur ma fenêtre…
Ce matin, j’allais me révolter une fois de plus contre Netanyahou qui vient de faire arrêter Meïr Ettinger, un extrémiste juif et de décréter la tolérance zéro à la suite de la mort du bébé palestinien brulé vif dans sa maison incendiée par un sioniste fanatique. Il ne manque pas de culot celui-là ! N’est-ce pas lui qui orchestre la colonisation systématique de la Cisjordanie par des colons racistes et sectaires ? J’allais aussi faire remarquer qu’Obama, qui a eu le mérite de faire réussir les négociations sur le nucléaire iranien et de prendre l’initiative de renouer les relations diplomatiques avec Cuba, n’a jamais osé se dresser contre le premier ministre israélien qui dans son dos lui a infligé les pires affronts, allant jusqu'à prendre la parole au Congrès en son absence pour vilipender sa politique de rapprochement avec l’Iran, alors qu’au même moment, en Suisse, le Président des Etats-Unis négociait avec les envoyés de Téhéran. Aujourd’hui, Obama vient de lever très haut l’étendard de la lutte contre le réchauffement climatique en prévoyant une réduction importante dans la décennie à venir des rejets à effet de serre. Ce thème est devenu très porteur. Même Ségolène qui est partie en Afrique pour soit disant préparer la conférence de Paris de l’hiver prochain s’y intéresse, c’est dire ! Nonobstant, en écoutant ce matin toutes ces bonnes nouvelles je me demandais pourquoi, oui pourquoi Obama pourtant très actif, a évité de s’attaquer au problème crucial que connaît la planète, à savoir le dramatique litige israélo-palestinien. Son prédécesseur démocrate Bill Clinton avait, lui, obtenu qu’Itzhak Rabin et Yasser Arafat, acceptent de travailler ensemble à des scénarios de paix. L'accord prévoyait l'ouverture d'une période intérimaire de cinq ans au cours de laquelle les fondements d'un règlement définitif du conflit devaient se mettre en place. L’assassinat de Rabin par un extrémiste juif gèlera ce beau projet et portera en Israël la droite au pouvoir. Oui, Obama, qui ne peut plus être réélu avait durant son second mandat une carte majeure à jouer. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? J’en étais à me dire que le lobby sioniste, attisé par Netanyahou, est désormais devenu si puissant aux Etats-Unis que même le Président de l’Union ne peut s’y opposer et je sentais monter en moi une terrible colère quand une abeille, par ma fenêtre ouverte, est venue folâtrer dans mon bureau, oui une abeille de Paris qui butine les fleurs des balcons et part ensuite rejoindre sa ruche dissimulée sur les toits de l’Opéra. Je l’ai laissée explorer les lieux puis d’un coup elle s’en est allée. Il n’y avait hélas rien à récolter chez moi. Elle ne pouvait venir des ruchers des jardins du Luxembourg que je suis allé observer dimanche. En cette période les belles butineuses de ce parc que j’adore ont tout ce qu’il faut sur place : des parterres de fleurs somptueux : camaïeux de bleu, d’oranger, de jaune. C’est fou ce que notre terre, gérée par de talentueux jardiniers, peut offrir comme diversité florale. Les flonflons du kiosque à musique nous attirèrent et nous vîmes des danseurs en costumes de la belle époque s’élancer dans de délicieuses mazurkas, des valses classiques et d’élégants quadrilles. Ta ta ! Ta ta tsoin ! C’est dit, je vais mettre des fleurs sur ma fenêtre pour les abeilles délaissées du Palais Garnier.Haut du formulaire

Bas du formulaire

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

620717
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
196
510
16330
620717

Votre IP: 100.24.113.182
29-11-2020

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.