Nous avons 93 invités et aucun membre en ligne

Mardi - Sem. 30 2 3 Juil. Brigitte RGibbeuse décroissante
Seul l'homme malhonnête se laisse corrompre.

Article à lire

La faute à qui

20-03-2015 Hits:552 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

ce grand spoliateur des terres palestiniennes, qui croit qu’en s’arrogeant toute la Cisjordanie par des vagues d’implantations coloniales, il mettra un terme définitif à l’idée d’une résurrection de la Palestine...

Read more

La fraternité, c'est un dénominateur com…

21-10-2016 Hits:506 Abdennour Bidar Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Il faut opposer la fraternité au capitalisme sauvage et aux replis identitaires. C'est ce qu'affirme le philosophe Abdennour Bidar, président de Fraternité générale. Le philosophe Abdennour Bidar est le président...

Read more

TABLEAU NOIR

11-11-2016 Hits:543 Sysiphe Haroun Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

L’école était pour moi un refuge, une bulle salvatrice qui me soustrait de la déperdition dans les dédalles de notre bidonville, squatté par des bandes rivales. Elle m’apportait la...

Read more

PATRIMOINE IMMATERIEL

17-11-2011 Hits:532 Ecrivain Poète M.K.BENNANI  - avatar M.K.BENNANI

Les recettes du terroir alléchantes, qui se faisaient avec des produits bio, donnent aujourd’hui de la valeur à la gastronomie et appellent à la mise en vigueur de ces cultures...

Read more

Discrimination systémique

11-09-2017 Hits:534 Information Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

La Presse : http://www.lapresse.ca Brice avait 23 ans quand elle a déposé ses valises à Montréal, le cœur empli d’espoir. Environnementaliste au Bénin, elle a démissionné de son poste pour poursuivre des études...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

N’offrez pas de fleurs, Messieurs, ne confondez pas avec la Saint Valentin ! Le 8 mars est une journée de lutte pour les droits des femmesN’offrez pas de fleurs,Pas de fleurs, non merci, l’égalité des droits, d’ici à là-bas.Messieurs, ne confondez pas avec la Saint Valentin ni avec la fête des mères ! Le 8 mars n’est pas une fête ni un hommage, mais une journée de lutte pour les droits des femmes.Ce n’est vraiment pas un jour pour offrir des fleurs, des produits de beauté, de la lingerie, de l’électroménager ou des promotions shopping… Au contraire, sortez des stéréotypes! Exprimez plutôt votre solidarité. Si vous voulez faire un geste pour la Journée des Femmes, intéressez-vous plutôt aux revendications émises à cette occasion. Quelle est la réalité vécue par les femmes? Quelles sont leurs difficultés? leurs revendications? Que pouvez-vous faire? Mais évitez les initiatives idiotes qui vous font porter des talons, du rose ou du rouge à lèvres : ça n’a jamais fait avancer les droits des femmes ! Portez plutôt le ruban blanc. Chaque année, même les machos les plus farouches feignent, le 8 mars, de jeter une brassée de roses aux pieds de la femelle. Sans que rien ne change, au contraire…

Source Marianne 2013

Par Jean BERTOLINO
Ayant été lu et relu, le livre est maintenant parti chez des éditeurs, via ma boite mail. Il s’intitulera, je l’espère, « ROUE LIBRE ». L’ayant pondu lentement, comme un œuf qui aurait refusé de sortir, je l’ai gardé en moi longtemps, trop longtemps, pour ne pas m’en sentir enfin libéré. Pourtant, c’est étrange, je ressens un grand vide, et, comme notre proche gallinacée, maso que je suis, j’ai envie d’en incuber un autre, afin d’avoir le plaisir de crier à sa sortie « cot-cot-codet ! ». Pour ça, il faut que « l’inspiration vienne, que sa volonté soit faite sur la terre comme au ciel ». Merde ! Je déconne ! Dans cette attente, mon cerveau carbure trop et j’ai des insomnies accompagnées de visions diaboliques devenues familières. Jugez plutôt…

Insomnie

Des lueurs pâlissent le noir de mes yeux clos

Et des visages venant des époques lointaines

Aux rictus de gargouille défilent dans ces halots.

Ce sont  depuis toujours mes vieux Croquemitaines.

Je les connais très bien, elles ne me font plus peur,

Et je les attends presque durant mes insomnies

Ces faces grimaçantes, cause de mes terreurs

D’enfant. C’est quand elles sont absentes, ô ironie,

Que je broie du noir durant mes nuits sans sommeil.

Aujourd’hui, je les guette dans les mortes ténèbres

Et cette expectative me maintient en éveil.

Quand elles ne viennent pas je suis comme un guèbre

Privé de protection par son Zarathoustra

Et j’attends leur venue qui, seule, m’endormira.

Vivaaaa !

JB

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

322253
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
106
121
9147
322253

Votre IP: 54.161.118.57
23-07-2019

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.