Nous avons 13 invités et aucun membre en ligne

Jeudi - Sem. 14 0 2 Avr. Sandrine HPremier quartier
Patience laissa brûler sa maison.

Article à lire

Héroïne du quotidien

22-05-2015 Hits:1180 Michel ETIEVENT Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

J’ai dans ma galerie de personnages, une femme que j’ai toujours révérée. Une anonyme qui aurait pu dormir au Panthéon ou sur la couverture d’un livre d’histoire. Elle s’appelait Emilie...

Read more

Hommage à Rachid Taha - Hassina Mechaï

31-12-2018 Hits:1084 Actualités Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

  « Il revient à ma mémoire » que cet homme issu de l'immigration algérienne chantait le « cher pays de [son] enfance ». Il chantait, ce garçon qui a grandi entre l'Alsace, les Vosges...

Read more

Les juifs à Midelt

26-11-2011 Hits:4956 MIMOUN MILOUD Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

Juifs qui ont vécu en toute convivialité avec la communauté musulmane, jouant même un très grand rôle dans lavie et le quotidien de tous les mideltis, avant que l'immigration vers...

Read more

Kamel Daoud: Je suis marocain

05-06-2018 Hits:1159 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

Il faut le rappeler pour contrer ce curieux esprit anti-marocain dont font pain à la fois les islamistes, les populistes et les propagandes pour se nourrir et manger nos enfants. C'est...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

S'UNIR

Aujourd’hui allons au Pakistan où des hordes de barbus enragés réclament la mort d’une jeune chrétienne accusée de blasphème pour avoir voulu boire l’eau d’une fontaine sacrée réservée aux musulmans

Asia Bibi

Maudite religion que celle qui refuse

A une jeune femme l’accès d’une fontaine

Prétendue sacrée par des croyances obtuses

Et que l’on interdit à l'immonde chrétienne.

Maudite religion qui pousse deux musulmanes

Exploitées, elles aussi, par un gros possédant

A refuser la gorgée d’eau qu’Asia réclame

Pour étancher sa soif sous un soleil brûlant.

Maudite religion qui ne voit qu’un coupable

Et ce coupable n’est pas l’exploiteur qui accable

De travail dans ses champs, pour un salaire honteux,

De pauvres indigentes aux shalwars loqueteux.

Non, la coupable est l'ignoble infidèle ;

Celle qui a voulu boire l’eau réservée

Aux seuls musulmans et qui s’est énervée

Quand elle en fut privée par le refus cruel

De jeunes travailleuses aussi exploitées qu’elle

Mais qui la croient impure par qu’on le leur a dit.

Le blasphème n’est-il pas dans les prônes criminels

Pleins de rage et de haine de ces imams maudits ?

JB
un blog d'humeur: jeanbertolino.over-blog.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

466041
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
544
797
1341
466041

Votre IP: 3.235.66.217
2-04-2020

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.