Nous avons 9 invités et aucun membre en ligne

Mercredi - Sem. 29 1 5 Juil. Donald VDernier quartier
La dépression frappe au hasard c'est une maladie, pas un état d'âme.

Article à lire

Je ne suis pas Charlie

02-02-2015 Hits:1417 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Dans l’ambiance exaltante d’unité nationale qui prédomine actuellement, me faut-il oser jouer les trouble-fêtes ? Charlie Hebdo, lui, ne se serait pas gêné, alors j’ose. Hier, je n’étais pas dans...

Read more

Ma Grande Sœur

29-05-2018 Hits:1308 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

  J’avais un petit frère qui, parti avant l’heure, A laissé un grand vide tout au fond de mon cœur. J’ai une grande sœur de un an mon ainée Qui dans la solitude s’est...

Read more

Y a qu'à, faut que

31-12-2018 Hits:1245 Jean BERTOLINO Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

  Sont comme les mulets qui aiment les eaux glauques. A d’autres qui préfèrent les eaux claires du grand large, Ils fréquentent, eux, les lieux où sortent les égouts, Voire les flaques huileuses qui...

Read more

Chérifa Kersit, une voix de la montagne

21-06-2019 Hits:1968 Ecrivain Poète Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Les vents semblent aujourd’hui avoir tourné sous l’effet d’une dynamique du renouveau,enclenchée depuis une décennie. Une dynamique qui s’active sans relâche dans l’abolition de la notion préjudiciable du «Maroc inutile»...

Read more

Les enfants assassins

09-08-2015 Hits:1426 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Aujourd’hui, j’ai envie de parler de ces pauvres gosses que des adultes criminels, aveuglés par leurs élucubrations, endoctrinent. A mes yeux, il n’y a aucune différence entre un enfant...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

S'UNIR

Gare aux vipères !

17 Février 2019
 
Ma pensée du jour est inspirée par les incidents fâcheux qui entachent certaines manifestations des gilets jaunes (après l'intrusion non désirée)



Gare aux vipères !

Une sanie puante est venue entacher

Le jaune printanier arboré par des gens

Qui en ont assez de vivre comme des indigents

Et par taxes ou impôts de se faire écacher.

Le gilet qu’ils portent a la couleur des prémices

Du printemps qui s’annonce avec la primevère :

Un jaune dont Van Gogh quêta l’instant propice

Dans les champs de Provence inondés de lumière.

A ce jaune printanier qui a pu nous aguicher

En  exaltant les cœurs même les plus aigris 

Un brun plein de noirceur sous le gilet caché

Voudrait faire muter ce jaune en vert de gris.

Chers amis, camarades, démasquez les racistes

Qui vous ont infiltrés. Ôtez leur camouflage,

Et ne vous laissez pas séduire par leur langage.

Chassez les de vos rangs ces vipères bellicistes.

Tels des reptiles ils s’insinuent dans les désordres.

Ne vous comportez pas en éleveurs de serpents

Venimeux. Ils attendent l’occasion de vous mordre

Et le feront s’ils accèdent au commandement.

Mort aux fascistes ! Soyons très vigilants.

VIVA 

JB

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

535269
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
34
372
6421
535269

Votre IP: 34.239.167.74
15-07-2020

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.