Nous avons 133 invités et aucun membre en ligne

Dimanche - Sem. 37 1 5 Sep. Roland NPleine lune
La mort, c'est un peu comme la connerie. Le mort , lui, il ne sait pas qu'il est mort... ce sont les autres qui sont tristes. Le con c'est pareil. P Geluck

Article à lire

Héroïne du quotidien

22-05-2015 Hits:620 Michel ETIEVENT Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

J’ai dans ma galerie de personnages, une femme que j’ai toujours révérée. Une anonyme qui aurait pu dormir au Panthéon ou sur la couverture d’un livre d’histoire. Elle s’appelait Emilie...

Read more

Hommage à Rachid Taha - Hassina Mechaï

31-12-2018 Hits:421 Actualités Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

  « Il revient à ma mémoire » que cet homme issu de l'immigration algérienne chantait le « cher pays de [son] enfance ». Il chantait, ce garçon qui a grandi entre l'Alsace, les Vosges...

Read more

Quand la mer gronde

11-02-2018 Hits:525 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

  Pas loin de ma fenêtre, un vert palmier s’agite Comme un fou. Les mouettes se terrent. Démontée La mer, dans un fracas d’écume, s’excite Contre le vieux rempart furieusement heurté. La mer, la...

Read more

de quel droit

01-06-2018 Hits:463 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

Gare aux vipères !

17 Février 2019
 
Ma pensée du jour est inspirée par les incidents fâcheux qui entachent certaines manifestations des gilets jaunes (après l'intrusion non désirée)



Gare aux vipères !

Une sanie puante est venue entacher

Le jaune printanier arboré par des gens

Qui en ont assez de vivre comme des indigents

Et par taxes ou impôts de se faire écacher.

Le gilet qu’ils portent a la couleur des prémices

Du printemps qui s’annonce avec la primevère :

Un jaune dont Van Gogh quêta l’instant propice

Dans les champs de Provence inondés de lumière.

A ce jaune printanier qui a pu nous aguicher

En  exaltant les cœurs même les plus aigris 

Un brun plein de noirceur sous le gilet caché

Voudrait faire muter ce jaune en vert de gris.

Chers amis, camarades, démasquez les racistes

Qui vous ont infiltrés. Ôtez leur camouflage,

Et ne vous laissez pas séduire par leur langage.

Chassez les de vos rangs ces vipères bellicistes.

Tels des reptiles ils s’insinuent dans les désordres.

Ne vous comportez pas en éleveurs de serpents

Venimeux. Ils attendent l’occasion de vous mordre

Et le feront s’ils accèdent au commandement.

Mort aux fascistes ! Soyons très vigilants.

VIVA 

JB

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

348515
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
570
700
8674
348515

Votre IP: 3.80.4.76
15-09-2019

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.